Harold Laffet Bioode Angers

Harold Laffet

 

 

Compte tenu des nombreux clichés, stéréotypes et autres idées reçues circulant autour du bien-être et de la spiritualité, je tiens à souligner ma spécificité en pointant d'abord qui je ne suis pas !

 

 

Assurément je ne suis pas :

  • Un être illuminé : Pourtant c'est en abandonnant nos conditionnements héritées ou acquis et nos automatismes psychologiques, qu'une innocente disponibilité à l'instant présent se révèle, nous permettant de retrouver intérieurement le chemin de notre propre conscience.
  • Un être accompli : Pourtant mes yeux et mon cœur connaissent l'existence au delà du temps... Pas de passé, pas de futur à atteindre, juste et pleinement là, ici et maintenant, dans l'accueil ce qui est. Libéré des allez-retour entre l'agréable et le désagréable.
  • Un vieux maître : Pourtant mon chemin de conscience portée sur la vérité et la sagesse en l'Homme, à débuté voilà plus de 30 ans.
  • Un vieux maître en arts martiaux : Pourtant les expériences que je vous propose enrichissent votre conscience corporelle, développent votre enracinement et encourage la sérénité dans le rapport à soi et à l'autre.

Je ne suis pas non plus :

 

 

  • Un psychothérapeute explorant le passé : Pourtant les automatismes et les conditionnements inconscients font bien partie des éléments à prendre en compte puisqu’ils sont là. Mais leur importance devient très relative au contact des indications et des expériences que je vous propose, ici et maintenant.
  • Un technicien du soin corps : Pourtant mes massages méditatifs vous apportent profondément détente et harmonie, grâce à une écoute particulièrement  subtile et sensible dans la présence méditative au soi. La technique n'est finalement pas le plus important.
  • Un guérisseur : Pourtant je vous aide à accueillir vos états et à faire l'expérience de la liberté retrouvée.
  • Intéressé par le développement personnel : Pourtant le chemin que je vous propose, inclut bien la compréhension de cette personnalité, mais sans pour autant la laisser se développer en dehors d'un discernement profond qui se révèle spontanément en chacun grâce à la Connaissance de Soi. C'est le développement impersonnel qui nous intéresse ici.

Qui est Harold ?

C'est vers l'âge de 20 ans que je redécouvris par le biais d'enseignements du Dalaï-Lama puis de thérapies alternatives et autres initiations spirituelles, que la liberté de l'être, la résilience et la perception sans filtre conditionné, qu'ont les jeunes enfants de leurs environnements, ne sont pas perdues mais qu'elles demeurent là, quelque part au fond de la conscience de chacun, enrichit par son expérience d'adulte. Lorsque l'on réalise que ces éléments sont en fait les garants divins d'un bonheur constant et d'une joie merveilleuse dans nos vies, les priorités que nous avons jusqu'alors suivies, si prégnantes si puissantes ont-t-elles pu être, peuvent être réévaluées et redirigées sans aucun effort.

Comme une maison intérieure que nous aurions quitté depuis bien longtemps, pour suivre les routes du monde extérieur et des relations, alors quelle serait en nous depuis toujours et ne nous aurait jamais quittée.
Alors, laissant de côté mon ancienne vie, je découvris des domaines d'étude et d'attention méditative qui m'amèneront quelques années plus tard à vous proposer à travers Bioode, des disciplines thérapeutique de Bien-être basées sur la Connaissance de Soi.

Pour l'éveil de la conscience, en lien avec la nature et ses lois, en lien avec la respiration et le corps, avec la joie et le sérieux nécessaires à l'authenticité d'être, je vous propose un chemin sans nom et sans destination, dont le seul but est de nous mener d'ici à ici, au cœur de nous même, au cœur du vivant. Car tout est déjà là, présent, attendant notre attention pour se révéler dans notre vie.

Un poème méditation que j'apprécie tout particulièrement :

C'est comme un Arc en ciel

Le bonheur ne se trouve pas
avec beaucoup d'effort et de volonté
mais réside là, tout près,
dans la détente et l'abandon.
Ne t'inquiète pas, il n'y a rien à faire.
Tout ce qui s'élève dans l'esprit
n'a aucune importance
parce que n'a aucune réalité.
Ne t'y attache pas.
Ne te juge pas.
Laisse le jeu se faire tout seul,
s'élever et retomber, sans rien changer,
et tout s'évanouit et recommence à nouveau, sans cesse.
Seule cette recherche du bonheur nous empêche de le voir.

C'est comme un arc-en-ciel
qu'on poursuit, sans jamais le rattraper.
Parce qu'il n'existe pas, qu'il a toujours été là
et t'accompagne à chaque instant.
Ne crois pas à la réalité des expériences bonnes ou mauvaises,
elles sont comme des arcs-en-ciel.

A vouloir saisir l'insaisissable, on s'épuise en vain.
Dès lors qu'on relâche cette saisie,
l'espace est là, ouvert, hospitalier et confortable.
Alors profites-en. Tout est à toi, déjà.
Ne cherches plus.
Ne va pas chercher dans la jungle inextricable l'éléphant
qui est tranquillement à la maison.

Rien à faire
Rien à forcer
Rien à vouloir
Et tout se fait tout seul.

Lama Guendün Rinpoché

 

 

 

 

Partagez cette page sur :